20 October 2019

Une passion, sous le signe des anneaux

En 1980, la famille roule en  Audi 100 GLS. Je suis agé de 10 ans.

Alors que depuis quelques mois, je suis dans la presse les annonces de Renault sur le lancement du Turbo, et les résultats de la régie en sport automobile, en 1983, la famille roule en 200 5 t. Je découvre le 5 cylindres Turbo.

A l’époque, je roule en R5 850 cm3. Pour les quelques rares dépassements que j’avait pu réalisé, il fallait d’abord anticiper, ensuite tomber un rapport et littéralement faire un trou dans le plancher avec l’accélérateur.

Jeune conducteur fin 80, j’ai – enfin – l’occasion de découvrir la 200, mais coté volant cette fois ! Lors du trajet, j’ai un dépassement à faire. J’emploi la seule méthode que je connais, et au final, dans un rugissement,  je double … 3 véhicules !!! Le retour à la réalité, et les trajets suivants avec  »la 5 » furent bien fades …