9 December 2019

Une passion, sous le signe des anneaux

Intérieur d’origine

L’intérieur d’origine est en très bon état, et ses couleurs sont intacts. Le UR duquel ils proviennent a vécu en suisse, et souvent en parking souterrain. Ceci expliquant cet état exceptionnel. L’idée est donc de réserver l’utilisation de ses sièges à des sorties historiques, des rassemblements, et, pour un usage plus axé ballade, de trouver des sièges baquets sympa, histoire d’allier l’utile à l’agréable.

Le premier montage, réalisé lors de « l’épisode 1 » ne donnait que partiellement satisfaction, l’idée est donc de faire mieux.

Recaro

Un ami a un Corrado stocké depuis près de 20 ans. Il décide de le vendre pour pièce, en l’absence de carte grise; une vrai sortie de grange, jugez plutôt :

corrado-sorti-de-grange

L’auto est équipée de sièges Recaro électriques. j’en parle à Laurent, qui est intéressé par l’auto complète. L’affaire ne se fait finalement pas.

wp_20160304_13_40_23_pro

D’après Chris, les supports sont les mêmes que pour les Golf 2, et donc que pour les Audi 80 et les UR… Merci pour le tuyau ! Je me porte donc volontaire pour récupérer les sièges.

wp_20160827_17_24_04_pro

L’auto sera finalement vendu à un pote de Laurent, pour sauver un autre Corrado 1.8 16s; à l’exception des sièges, prélevés par bibi !

gamme-recaro

recaros-deposes

Après quelques recherches, il s’agit d’une paire de Recaro électrique, de type LSB (LS pour le dossier, B pour le l’assise), motif XT, proposés en option sur les Corrado GTI, 8s, GTI 16s, G60, GT et GTD, au tarif de 1268 DM en février 90. Le déplacement des sièges est manuel, la hauteur de l’assise et l’inclinaison du dossier sont eux électriques.

Idéalement j’aimerais trouver un habillage noir, et voir pour refaire une bande centrale « pistache – chocolat », pour qu’ils soient dans l’esprit du UR.